Dysléxie - Hyperactivité - Dyspraxie - Dysorthographie - Dysphasie - Dyscalculie - Difficultés scolaires - Traumatisme enfant - Allergies - Intolérances - Autisme infantile

TDAH, Trouble Déficit de l'Attention / Hyperactivité

Machine endocrino psychologie

«Nos hormones sont nos messagers spécifiques, elles intègrent les fonctions vitales et gèrent notre psychisme, notre comportement émotionnel » docteur Roland Sananès, Nos hormones, nos émotions.
Les bouleversements hormonaux et l’activité glandulaire associée font de l’enfance une période de transformations successives, tant physiques que psychologiques.

Dans ce contexte « mouvementé », l’enfant peut perdre pied ; et ses parents, son entourage se sentir dépassés, impuissants.

Comment, dans une même fratrie, expliquer qu’untel n’a jamais « posé » de problème tandis qu’untel est « un cas » ; si ce n’est que la cause vient de l’enfant lui-même et non pas uniquement de contingences extérieures (son éducation, son environnement, ses fréquentations…).

L’inattention, l’impulsivité, l’hyperactivité qui caractérisent le TDAH sont des signes de désadaptation glandulaire.

Il ne sert à rien d’accuser les parents, les proches, auxquels il est beaucoup plus facile de faire de grands sermons sur ce qu’il convient de faire ou pas ; plutôt que de régulariser l’état endocrinien de l’enfant. Il est certain que l’état glandulaire est le plus fréquemment le grand coupable des troubles émotionnels et caractériels; ainsi que les travaux du docteur Jean Gautier nous l’apprennent.

Face à cette dysharmonie fonctionnelle, notre méthode d’équilibration permet la régulation : les glandes paresseuses sont stimulées tandis que les plus actives sont modérées. L’enfant peut ainsi retrouver l’équilibre qui lui fait tant défaut.

creation site internet Perpignan